Rero – Immens(lim)ité

Rero investit l'Aquarium de Paris

En 2021, Rero investit l’Aquarium de Paris et projette ses fameux aphorismes barrés en regard des espèces protégées au sein du bâtiment.

Au printemps 2021, l’Aquarium de Paris propose une carte blanche à Rero, street artiste à la renommée internationale. Les messages barrés de l’artiste français se développent au sein même des bassins et sur les murs de l’Aquarium de Paris. A travers les mots de Rero, l’océan prend la parole. On le découvre bavard. Il parle de nos valeurs, de nos engagements ou encore de nos peurs face à son immensité et ses mystères. Il interpelle les visiteurs sur la place des êtres humain dans la nature, sur la trace qu’ils y laisseront. L’artiste propose de réfléchir à la façon dont l’humain, par ses activités, a limité l’immensité de l’océan.

Rero investit l'Aquarium de ParisRero en Verdana
Alors que notre perception du monde est modelée par des messages incontournables dans notre quotidien, Rero, artiste internationalement reconnu pour ces aphorismes barrés, utilise la multiplicité des supports que lui offre notre époque hyper-consommatrice de communication pour questionner, provoquer la perplexité et convoquer notre responsabilité face au monde qui nous entoure.

Des décors barrés
D’abord créées pour des espaces à l’abandon désertés par les humain.e.s ou en pleine nature, les installations de Rero se développent également naturellement dans l’univers marin que propose l’Aquarium de Paris. L’artiste, fortement investit dans les réflexions environnementales de notre époque, trouve ici l’écho nécessaire à son engagement artistique et écologique.